[PNPO] Digested Noise, The Sun came,Being Together without any Voice

  • Quoi: Daniel Linehan, « Digested Noise, The Sun came,Being Together without any Voice »
  • Où: Théâtre des Abesses
  • Quand: Mercredi 8 Novembre, 20h30
  • Mon opinion : « Mouais »

Je cite le programme :

Dans son premier solo, Digested Noise (2004), il accompagne sa danse de paroles, grondements et glapissements divers.

Et oui en effet,  je confirme on a eu tout ça. Pas de musique, pas de sons, mais au final c’était pas mal. Enfin, au moins je me suis dit que ça commençait bien. Des mouvements très au sol,  assez expressifs, j’ai adhéré.

The Sun Came (2006) plonge cinq danseurs dans une atmosphère d’après cataclysme : contraints, leurs mouvements répondent à la situation par une succession d’états d’intensité variables – féroce, manipulatrice, mélodramatique. Enfin, Being Together without any Voice (2010) interroge les liens au sein d’une humanité qui hésite entre la force de l’habitude et l’élan vers la liberté au moyen de gestes figurant aussi bien un travail privé d’utilité qu’un jeu sans finalité.

Qu’on ne vienne pas me dire qu’il faut que j’éteigne mon cerveau, même le programme prévient que ça interroge les liens au seine d’une humanité qui ….
Et bien non, je n’ai rien vu et rien compris.

En fait, à certains moment les danseurs se mettaient tout d’un coup ensemble, et avec la musique. Et tout de suite, je marchais à fond. Les mouvements en général sont plus fluides, moins cassés, les corps moins anguleux, et mes oreilles s’accordent avec mes yeux. Au fond, je crois que c’est ça que j’aime. Je ne suis peut être pas le bon public pour le contemporain !

Donc  au final je n’ai pas détesté, mais c’était bien long pour ce que j’en ai vu …

 

Tags: , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *