Acrobates – Stéphane Ricordel

  • Quoi: Acrobates
  • Où:  Théâtre Montfort
  • Quand:  Mercredi 9 Octobre 2013, 20h45
  • Mon opinion : « Je ne sais pas »

Le programme dit bien qu’il ne s’agit par d’un hommage (à Fabrice Champion, leur ami et camarade acrobate décédé, et victime plutôt d’un accident, resté paralysé) mais le spectacle entier est hanté par sa présence.

Les vingt premières minutes sont des scènes vidéos avec quelques séquences d’acrobatie sur une surface inclinée. Je hais la vidéo en général dans les spectacles vivant, je la trouve souvent prétentieuse et intello, et très très difficile à bien utiliser, et à mon sens ici, on s’est pris les pieds dans le tapis.

Les vingts minutes qui suivent sont indistinctes. La musique, industrielle minimaliste, fait mal aux oreilles (AC qui a vu le spectacle le même soir me disait que pour elle, c’était justement qu’on était physiquement immergé dans l’expérience du corps détruit … physiquement engageant), on passe par de cours instant de poésie pure, intense, et on retombe tout de suite hélas. C’est difficile à suivre, scénographiquement parlant, et en même temps, c’est presque trop didactique, explicite et expliqué dans les enregistrement sonores.

Et puis à un moment, une scène bouleversante d’un corps qui se relève et qui retombe, un corps projeté par terre, contre les mur, la récurrence de la chute, et les vingts minutes qui suivent ont réussi à me transporter vraiment.

Du coup, dur de donner un avis, parce qu’il y a du très bon, mêlé au début dans une mise en scène que je n’aime pas. Dur aussi parce que le sujet est un peu inattaquable. Bref, je ne sais pas …

Tags: , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *