Jeffrey

  • Quoi: Jeffrey
  • Où:  À la folie Théâtre
  • Quand:  Jeudi 14 Février 2013, 21h30
  • Mon opinion : « Plutôt sympa ! »

A part que j’avais déjà vu l’affiche quelque part, et qu’un ami d’un ami avait remplacé un acteur, je ne connaissais rien de cette pièce. Je ne savais donc pas du tout à quoi m’attendre.

Attention, spoiler ! Jeffrey, jeune gay dégouté par l’enchaînement des plans d’un soir, voire d’une heure, décide d’arrêter le sexe pour faire une vraie rencontre. Cependant, lorsqu’il apprends que l’élu de son coeur est séropositif, il prend peur, alors même qu’un de ses meilleurs l’ami l’est aussi et risque de laisser son copain meurtri.

La compagnie est assez jeune, pas amateur, mais jeune, et on le voit par les bons comme les mauvais côtés. Les mauvais, ce sont bien sûr les côté un peu bricolés de certains trucs, mais ça contribue aux bons côté, la fraicheur, la spontanéité, la nécessité de devoir recourir à plein de petits artifices qui mettent un rythme assez enlevé et très agréable. C’est jeune et ça respire la bonne humeur.

Les acteurs sont bons, on sent bien que la pièce est rodée, ça coule de sources, quelques une sont clairement au dessus du lot, dont à mon avis la jeune star, Jeffrey, tout à fait convainquant. La plupart des acteurs jouent 3 rôle, ou plus, et ça ne pose aucun problème.

Le point faible, à mon avis, est le texte qui commence à dater un peu, plein de poncifs sur le HIV, et mettant en scène une époque où HIV rimait inévitablement avec une mort à moyen terme, au mieux. Bien que ça ne remette pas en cause le besoin de parler de la maladie, et surtout de faire de la prévention, on n’en est plus là aujourd’hui, et il y a du coup un certain décalage avec la réalité. Une toute petite longueur aussi vers les 3/4 de la pièce, que j’impute au texte.

En résumé, sans se prendre au sérieux, c’est un bon moment, drôle et touchant.

Tags: , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *