[PNPO] Dans la jungle des villes

PNPO

  • Quoi: Dans la jungle des villes
  • Où: Théâtre de la Colline
  • Quand: Jeudi 7 Juin à 20h
  • Mon opinion : « pas trop  aimé »
C’est toujours très casse-gueule d’écrire ses impressions sur une pièce vue il y deux mois et demi (sans compter que ça va tout à fait à l’encontre du but même de la série PNPO ). Et cependant je me dis aussi que lorsqu’un spectacle laisse sur moi un trace forte, deux mois et demi ne m’empêcheront pas d’en parler. Et là, je bute un peu …
Bref, tout ça commence avec une projection vidéo d’un bon quart d’heure d’une misérable loueur de DVD et d’un homme opulent qui essaiera d’acheter son âme en quelque sorte. Ah, et puis ça finit avec l’homme qui court nu. Il faudra que je parle du nombre d’acteurs nus que l’on a vus cette année !
Sur scène, le propos de la pièce est assez difficile à saisir, il s’agit sans aucun doute d’un questionnement sur l’identité, lorsque le riche décide de toute abandonner pour prendre la place du miséreux qu’il harcèle, et ce, dans le seul but de le détruire complètement. L’identité ou le mal ? Ou le besoin de faire mal ? C’est très confus.
Le groupe de rock qui joue plusieurs fois des morceaux de 3-4 minutes, et dont les musiciens sauf un sont aussi des acteurs de la pièce n’aide pas vraiment à la compréhension. Il faut d’ailleurs souvent un bon moment pour se réhabituer au niveau sonore normal d’une pièce de théâtre.
Beaucoup d’accessoires, un mur entier qui tombe, dans un effet visuel bluffant mais distrayant aussi, dans le mauvais sens du terme. Au final, il n’en reste pas grand chose, qu’une impression de fouillis, de surenchère d’artifices, et une déception d’être passé à côté, et pas si loin que ça, de sujets qui auraient pu être réellement passionnants.
En trois mots, pas trop aimé.

Tags: , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *