Tant de choses à faire

La chanson le dit : so many men, so little time !

Bon, ce n’est pas vraiment ça non plus, car on ne peut pas dire que ce soit le temps passé en galante compagnie qui me ruine mon emploi du temps non plus …

Ce que je constate en revanche c’est que quelle que soit la durée que je considère, je projette toujours de faire beaucoup plus de choses que ce que j’arrive au final à y caser.

– Une heure de train : je tente de voir un épisode d’une série, et lire … c’est complètement con, l’épisode va durer 50 minutes, le temps de m’installer, de regarder un peu le paysage, l’un des deux passe à la trappe. Et pourtant, à chaque fois, sur Paris-Lille, je compte bien réussir à faire les deux !

– Sept heures d’avion : c’est compliqué, on peut pas toujours tout faire, l’ordinateur doit être fermé à l’atterrissage tout ça, mais bon tout de même, un vol de 7h, ça devrait laisser le temps pour … lire une centaine de pages, regarder deux films, avancer pas mal sur un projet (le temps que la batterie de l’ordi se vide) … Et au final, le temps de manger un peu, regarder les gens (chose que j’adore faire en avion), me rendre compte que je suis trop fatigué pour me concentrer sur quoi que ce soit (comment ça j’ai fait mes bagages hier soir de 2h à 3h ? 🙂 )

– Une journée de congés : j’en ai pris deux cette semaine. Pas moyen d’y caser un ciné, ni d’aller faire un tour à la MEP comme je le voulais. C’est tout juste si j’ai pu faire du shopping ( bon ok, j’ai largement pris le temps de faire mon shopping !), voir un ami, ranger un peu l’appart et avancer sur le projet perso…

– Cinq jours de vacances (à venir) : j’hésite entre ne me mettre aucun objectif, ni livre, ni projet perso, ni rien du tout, ou me dire que 5 jours seront assez pour refaire toute ma culture, littéraire, cinématographique, musicale, finir mon projet perso (peut être en parlerai-je un jour, je refais un site web dont j’ai la charge, et ya du boulot …), et passer tout ce temps là avec ma filleule préférée (et sa maman) avec qui je vais avoir le privilège de passer ces quelques jours.

Une fois du plus, une seule solution : la procrastination.

Tags: ,

One Response to Tant de choses à faire

  1. Jonathan D. dit :

    Pour tes 5 jours de vacances, je pense que tu peux au moins lire l’intégrale Les Rougon-Macquart en littérature et visionner tout Kurosawa en cinéma (Taylor, c’est trop grand public en ce moment).

Répondre à Jonathan D. Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *